SEA-ME-WE 3/SMW3 Upgrades #1 & 2/SMW3 Upgrades #3.5, 4 & 4.5

Nom du projet

Prêt pour la mise en service en

Longueur

Stations d’atterrissement

Capacité

Connecte

SEA-ME-WE 3

1999

40 000 km

 

39

 

40 Gbit/s

35 pays

 

SMW-3 Upgrade 10G #1

2003

55 Gbit/s

SMW-3 Upgrade 10G #2

2005

100 Gbit/s

SMW-3 Upgrade 10G # 3.5; #4 & #4,5

2009-2012

Dépend des segments

Constructeur: ASN, Fujitsu, KDD-SCS, Pirelli, TE Subcom

SEA-ME-WE 3 est un câble de télécommunication en fibre optique, reliant l’Asie et l’Australie à l’Europe de l’Ouest via le Moyen Orient. Il a été créé après le succès de SEA-ME-WE 2 et pour faire face aux demandes grandissantes sur ce tracé. Ce n’est pas uniquement le troisième câble de la famille des SEA-ME-WE, mais c’est aussi le plus long câble sous-marin jamais déployé. Bien que la capacité dépende des segments et de la demande, l’utilisation des technologies WDM, SDH et OADM, lui permettent d’offrir une connectivité inégalée (35 pays) et des capacités importantes sur de grandes distances. .

Ce projet a été initié en 1994, par un groupe de 16 parties. En 1997, le contrat de construction a été signé par 92 investisseurs et en 1999, le câble fut mis en service.

La plupart des membres d’Axiom ont participé à la construction de ce câble hors norme lorsqu’ils travaillaient pour une autre entreprise. Ce projet commun leur est donc très spécial. Depuis sa fondation, Axiom a continué de jouer de multiples rôles auprès du consortium SEA-ME-WE 3 : présidences du groupe d’achat, du groupe technique et de celui de recette. Axiom a donc réalisé l’assistance maitrise d’ouvrage pour l’ensemble des 5 upgrades du système. Par ailleurs, grâce à sa compréhension des étapes techniques du système, Axiom est aussi le conseiller technique de la direction O&M-SC.

Pour Axiom, de tels upgrades se sont avérés aussi stimulants que la construction initiale de part le mélange de technologies, le nombre de fournisseurs impliqués, mais aussi la complexité de la phase d’exécution, faite sur un câble déjà en service (ce qui a requis la plus grande prudence, et parfois un certain jonglage, pour ne pas perturber le trafic existant).

Le quatrième upgrade « 10G » du SEA-ME-WE 3 vient d’être achevé avec succès… Il est donc temps de faire un autre upgrade à 40G ou plus !